Sur l’Infini

1. Sans fêlure, jamais l’intime ne mouillerait les berges du sublime.

2. Accueillir le tout déversé dans l’infime.

3. L’homme, lieu de l’infini intériorisé.

4. L’infime, envers de l’infini.

5. L’infini comme la mer ne se traversent qu’en nageant.

6. Le bond n’est grand que par l’appui qui le vérifie.

7. Homme. Fêlure du particulier dans la plénitude du tout.

8. Le beau toujours surclassera l’éclat de l’instant.

9. L’homme, chair et plaie de l’infini.

10. La grandeur est la dimension spirituelle de la beauté.